Try CactusVPN for Free

Use VPN and Smart DNS for free for 24 hours

No credit card is required

Try Now

Voici la meilleure façon de tester les connexions VPN

Vous voulez tester les connexions VPN pour vous assurer que tout fonctionne comme il se doit, mais vous ne savez pas par où commencer ?

Pas de soucis – nous avons rassemblé ce guide pour vous montrer exactement quels tests VPN vous devez exécuter pour vérifier vos connexions, et comment le faire correctement.

Nous utiliserons notre propre service VPN pour ces tests, et nous utiliserons divers outils pour vérifier ce qui suit :

  • S’il y a des fuites IP (IPv4 et IPv6).
  • S’il y a des fuites DNS.
  • Si les fuites WebRTC sont un problème ou non.
  • Si le cryptage fonctionne comme il se doit.
  • Comment la vitesse de connexion tient le coup.
  • S’il y a des fuites d’informations lors du torrent.
  • Si les infections par des logiciels malveillants sont problématiques.

“Pourquoi dois-je tester ma connexion VPN de toute manière ?”

Pour être sûr d’en avoir pour votre argent, par exemple. Si le VPN que vous utilisez laisse échapper des informations sensibles, ce n’est pas vraiment une bonne affaire pour vous, n’est-ce pas ?

C’est aussi une bonne idée de tester les connexions VPN pour vous assurer que vous êtes en sécurité lorsque vous êtes sur Internet. Après tout, on a constaté que certains fournisseurs VPN divulguaient des renseignements sur les utilisateurs via les bugs WebRTC, par exemple.

Et ce n’est pas tout – une équipe de hackers éthiques a montré comment 3 fournisseurs VPN divulguent des informations utilisateur, et The Best VPN a testé 74 fournisseurs VPN et trouvé que 15 d’entre eux exposaient les utilisateurs aux fuites IP, DNS, et/ou WebRTC.

N’oubliez pas que les fuites de données ne doivent pas être prises à la légère ! Même quelque chose d’aussi simple qu’une adresse IP peut offrir aux pirates informatiques des informations sur votre ville et votre code postal. En fait, certains hackers qualifiés pourraient sonder votre IP, essayer de cartographier tous les ports ouverts qu’ils trouvent, et utiliser ces ports pour accéder à votre appareil.

Comment tester les connexions VPN pour détecter les fuites ?

Pour référence, nous utiliserons notre serveur VPN basé en Pologne pour tester l’étanchéité de nos connexions VPN. Dans ce cas, nos adresses réelles (IP et DNS) sont roumaines.

Fuites d’adresse IP

Une fuite d’adresse IP se produit lorsque vous utilisez un VPN, mais un site Web peut toujours détecter votre réelle adresse IP. Si cela se produit, cela signifie que le VPN que vous utilisez ne fonctionne pas comme il le devrait. Cela signifie également que les cybercriminels pourraient potentiellement voir votre véritable IP et l’utiliser pour obtenir des renseignements personnels vous concernant. Après tout, une fuite d’IP révélerait des informations comme :

  • Votre réelle adresse IP.
  • Votre pays d’origine.
  • La ville où vous êtes.
  • Quel FAI vous utilisez.

Maintenant, la meilleure façon de commencer est d’utiliser notre propre outil de test d’étanchéité IP. C’est un moyen rapide de savoir si le VPN que vous utilisez fait son travail ou non.

Test IP Leaks

Vous pouvez aussi utiliser Quelle est mon adresse IP, qui est un outil de fuite IP similaire au nôtre.

IPLEAK.NET est un autre outil que vous pouvez utiliser. Normalement, il offre beaucoup plus d’informations que les simples adresses IP, mais pour l’instant, concentrons-nous uniquement sur cela. Outre les tests d’étanchéité IPv4, l’outil doit également effectuer des tests d’étanchéité IPv6.

L’outil suivant que vous pouvez essayer est l’outil Fuite de navigateur. En plus de vérifier les fuites IPv4, il vérifiera également les fuites DNS et IPv6. Dans notre cas, il n’y a pas eu de résultats IPv6 puisque nous avons auparavant désactivé IPv6.

Outils spécifiques à IPv6

Si vous n’êtes pas sûr de ce qu’est IPv6, c’est la version 6 du protocole Internet. C’est le successeur d’IPv4 (le format d’adresse IP standard – comme ceux que vous voyez dans nos captures d’écran), et – comme lui – il attribue un identifiant aux appareils connectés à Internet.

La fuite de votre IPv6 signifie que votre adresse IP est rendue publique, ce qui met votre vie privée en danger.

Certains des outils que nous avons utilisés précédemment recherchent également les fuites IPv6, mais si vous êtes seulement intéressé par des tests de fuite IPv6, vous pouvez essayer le test de fuite IPv6 qui est un outil assez simple.

IPv6 Leak Test

Si vous utilisez un VPN compatible IPv6 et que l’outil vous indique que votre IPv6 fuit, le mieux est de passer à un autre fournisseur. Vous pouvez simplement à la place désactiver IPv6.

N’oubliez pas également de faire un test VPN pendant la phase de reconnexion

Les outils mentionnés ci-dessus peuvent être utilisés pour tester les connexions VPN lorsqu’elles sont actives. Cependant, vous pouvez également simuler des interruptions pour voir si le VPN gère bien les problèmes de connectivité.

Voici comment procéder :

  • Lorsque vous êtes connecté au VPN, déconnectez Internet.
  • Une fois la connexion coupée, reconnectez-vous au Web et ouvrez plusieurs onglets avec des outils de test d’étanchéité IP (vous pouvez également les ouvrir avant de vous déconnecter d’Internet).
  • Rafraîchissez chaque onglet aussi rapidement que possible pendant que la connexion VPN est rétablie.
  • Une fois que vous êtes de nouveau connecté au VPN, arrêtez de rafraîchir les onglets.
  • Vérifiez tous les résultats des tests pour voir si votre adresse IP réelle apparaît. Si c’est le cas, cela signifie que le VPN que vous utilisez présente des fuites de données IP lors de la reconnexion.

Néanmoins, il faut mentionner que dans le cas de problèmes de connectivité, il y a de fortes chances qu’une fuite IP se produise. La meilleure façon de préserver votre vie privée dans ce scénario est d’utiliser un VPN qui a un Killswitch – une fonction qui vous déconnecte automatiquement du Web s’il y a des problèmes de connectivité à un serveur VPN, pour s’assurer que vous n’êtes pas exposé lorsque vous êtes en ligne.

Une chose à garder à l’esprit au sujet des outils de détection de fuites IP

Ces outils peuvent avoir différentes bases de données qu’ils utilisent pour effectuer des tests d’étanchéité IP. Par conséquent, il peut arriver que l’adresse IP qu’ils vous montrent provienne d’un autre endroit, que leur base de données soit ou non à jour.

C’est ce qui s’est produit lorsque nous avons essayé d’utiliser IP X pour vérifier les fuites IP. Même si les résultats affichaient l’adresse IP de notre serveur polonais, l’outil indiquait que notre serveur était basé en France – alors que ce n’était pas le cas.

Dans ce cas, vous devriez surtout faire attention à l’adresse IP qui est affichée. Tant que c’est l’adresse du serveur VPN auquel vous êtes connecté et que votre propre adresse IP est cachée, le service VPN fonctionne comme prévu, même si l’outil peut indiquer un emplacement géographique différent.

Fuites DNS

Si vous voulez vérifier que votre connexion VPN est saine et fiable, vous devez vous assurer que votre DNS n’a pas de fuite.

Qu’est-ce que le DNS ?

DNS signifie Domain Name System (système de noms de domaine) et est responsable de la traduction des noms de domaine (adresses de sites Web, essentiellement) en adresses IP.

Pourquoi est-ce important ? Eh bien, pour commencer, votre DNS contient des informations qui peuvent être liées à votre géolocalisation. Et même si les fuites de DNS n’exposent peut-être pas votre adresse IP exacte, elles peuvent exposer l’emplacement de votre FAI, et certains pirates informatiques pourraient utiliser ces données pour traquer votre propre adresse IP.

De plus, les requêtes DNS sont généralement des fichiers texte qui affichent tous les sites Web que vous visitez. Votre FAI peut facilement surveiller ces fichiers, enregistrer toutes les informations qu’il souhaite et – selon l’endroit où vous vivez – les partager avec les autorités pendant un certain nombre d’années, ou directement les vendre aux annonceurs.

Maintenant, pour tester une connexion VPN à la recherche de fuites DNS, vous pouvez commencer par utiliser l’outil test de fuite DNS. Vous pouvez exécuter un test standard ou celui étendu. Nous vous recommandons de faire les deux. Si certains détails dans les résultats correspondent à ceux de votre FAI, vous êtes victime d’une fuite DNS.

DNS Leak Test

En outre, vous pouvez également utiliser l’outil de test d’étanchéité DNS de Comparitech. Tout d’abord, vous devez exécuter un test sans utiliser un VPN, afin que l’outil puisse recueillir des données pertinentes, puis exécuter un autre test tout en étant connecté à un VPN. L’outil vérifiera les nouvelles informations par rapport aux données précédentes et vous donnera les résultats.

Vous pouvez également essayer d’utiliser les outils de test d’étanchéité IP évoqués ci-dessus, car la plupart d’entre eux vérifient également les fuites DNS.

Idéalement, vous devriez toujours utiliser un VPN offrant une protection contre les fuites DNS.

Fuites WebRTC

Si vous n’êtes pas familier avec WebRTC, il s’agit d’une définition d’API utilisée par les navigateurs Web comme Opera, Chrome et Firefox. Il vous permet de recevoir des appels audio/vidéo et de profiter du partage P2P dans un navigateur Web sans avoir à installer des dizaines de plugins ou d’extensions.

Bien que cela paraisse intéressant, un problème subsiste – des fuites peuvent se produire dans le WebRTC, et lorsque c’est le cas, votre adresse IP s’échappe presque entièrement du WebRTC.

Vous pouvez analyser votre connexion VPN à la recherche de fuites WebRTC en utilisant l’outils de test de fuite WebRTC de BrowserLeaks.

WebRTC Leak

Pour exécuter d’autres tests, vous pouvez aussi utiliser :

Si vous craignez des fuites WebRTC même avec de bons résultats, vous pouvez toujours désactiver le WebRTC sur votre navigateur. Mais si vous voulez éviter ce problème, vous pouvez aussi installer uBlock Origin sur votre navigateur. Une fois installé, ouvrez le tableau de bord, allez dans l’onglet “Confidentialité”, et sélectionnez l’option “Empêcher WebRTC de divulguer des adresses IP locales”.

Comment tester les VPN pour détecter les infections par des logiciels malveillants

“Dois-je vraiment tester les connexions VPN pour détecter les logiciels malveillants ?”

Mieux vaut prévenir que guérir. De plus, ce n’est un secret pour personne que certaines applications VPN – en particulier les applications gratuites – contiennent des logiciels malveillants.

Une façon de tester un client VPN ou des fichiers VPN pour détecter les logiciels malveillants est de les télécharger sur VirusTotal. La plate-forme utilisera des douzaines d’analyses antivirus pour voir s’ils présentent des problèmes.

Test Malware

Il est également utile d’avoir son propre logiciel anti-malware installé sur votre appareil – comme par exemple Malwarebytes. Le logiciel vous avertira lorsque vous téléchargez un fichier malveillant. Vous pouvez effectuer un scan de votre appareil lorsque vous téléchargez un client VPN pour voir s’il y a des problèmes.

Comment tester le cryptage VPN

Si vous utilisez un VPN pour protéger vos données personnelles lorsque vous êtes sur Internet, vous devez absolument tester le service pour voir s’il sécurise réellement votre trafic et vos informations. Après tout, les VPN gratuits ont des protocoles de cryptage mal configurés, il est donc préférable de vous assurer que vous êtes en sécurité.

Une façon de le faire est d’utiliser Wireshark – un outil qui permet de vérifier l’état de cryptage d’un VPN. Voici exactement ce que vous devez faire :

  • Ouvrez le VPN tout en exécutant Wireshark.
  • Choisissez une interface réseau à enregistrer (WiFi ou Ethernet).
  • Lancez l’enregistrement.
  • Sélectionnez le “Protocole” comme “OpenVPN”, ou tout autre protocole que vous utilisez.
  • Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le paquet OpenVPN et suivez un flux UDP ou TCP.
  • Si l’ensemble du flux se présente comme du charabia, cela signifie que le cryptage fonctionne bien.

Vous pouvez aussi utiliser Glasswire. Vous n’avez qu’à l’installer, exécuter le VPN, naviguer sur le Web pendant un certain temps et télécharger des données. Ensuite, allez dans l’onglet Usage, et vérifiez la section Application. Recherchez votre VPN, et voyez quel est le statut de cryptage affiché.

La manière astucieuse de tester les connexions VPN avec le téléchargement Torrent

Si vous avez besoin de télécharger quelque chose avec Torrent, il est évidemment préférable de le faire avec un VPN – à la fois pour éviter d’avoir des problèmes légaux mais aussi pour vous assurer que votre IP ne soit pas divulgué à d’autres personnes téléchargeant le ou les mêmes fichier(s).

Aussi, avant de passer à autre chose, nous devons ajouter que – pour ces tests – nous avons utilisé notre serveur en Allemagne car notre serveur en Pologne ne supporte pas le P2P.

Maintenant, le moyen le plus rapide de vérifier si votre IP fuit à travers les torrents est de recourir à IPMagnet. La meilleure façon d’utiliser cet outil est d’accéder au lien avec votre adresse IP réelle, puis exécutez votre VPN, et ajoutez le lien Magnet à votre client Torrent. Ensuite, gardez les yeux sur la page IPMagnet. Si votre adresse IP réelle apparaît au lieu de votre adresse IP VPN, cela signifie que votre adresse est divulguée.

Et pour prouver que c’est l’adresse IP de notre propre serveur, nous utiliserons également DoILeak pour effectuer un autre test. Assurez-vous que vous cliquez sur “Activer des tests Torrent supplémentaires” et que vous ajoutez le lien Magnet à votre client Torrent avant de poursuivre les tests.

Torrent Leaks

Oh, et pour que ce soit clair en matière de responsabilité : ici, chez CactusVPN, nous ne faisons pas la promotion de la violation des droits d’auteur ou du piratage illégal, mais nous comprenons que – parfois – le Torrent est le seul moyen pour certaines personnes d’avoir accès au divertissement ou aux fichiers scolaires et professionnels dont elles ont besoin.

Comment tester les vitesses de connexion VPN

En plus de vérifier la fiabilité et la sécurité d’une connexion VPN, vous pourriez également être intéressé par un test de vitesse de votre connexion VPN. C’est assez simple – vous pouvez commencer avec cet outil : Speedof.me.

Speed Test

Autres outils que vous pouvez également utiliser :

7 Facteurs qui affectent la vitesse de connexion de votre VPN

Même si un fournisseur de VPN peut offrir des serveurs haute vitesse, il est important de garder à l’esprit que la vitesse peut parfois varier en fonction des 7 facteurs suivants :

  • La distance entre votre emplacement physique et le serveur.
  • Les restrictions régionales en matière de largeur de bande en vigueur.
  • La puissance de votre CPU.
  • Si le serveur que vous utilisez est surchargé ou non.
  • La vitesse de connexion que vous offre votre FAI.
  • Si votre pare-feu interfère ou non avec votre VPN ou CPU.
  • Le type de cryptage utilisé par votre VPN.

Si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, n’hésitez pas à consulter notre guide complet.

“Et si j’utilise CactusVPN et que je remarque un problème de connexion ?”

Si vous pensez qu’une de vos données a été divulguée, vous devez immédiatement soumettre un ticket d’assistance à notre service clientèle 24h/24 et 7j/7.

Vous ne devriez pas vraiment rencontrer de problèmes, cependant

D’une part, notre VPN est équipé d’une protection complète contre les fuites DNS – vous n’avez qu’à l’allumer avant de vous connecter à l’un de nos serveurs.

Et bien que tous nos serveurs offrent une haute vitesse et une bande passante illimitée, vous pouvez également choisir l’un des 6 protocoles VPN à utiliser lorsque vous accédez au Web afin de pouvoir ajuster votre vitesse en ligne à un certain degré. En parlant de cryptage, vous serez heureux d’apprendre que nous utilisons le meilleur qui soit – le cryptage AES haut de gamme !

En outre, nous devons également mentionner que CactusVPN dispose d’un Killswitch, de sorte que votre IP ne sera pas exposé même une seconde si un problème de connectivité se produit puisque le Killswitch coupera votre connexion Internet pour vous garder en sécurité.

Vous pouvez également utiliser notre Apps.Killer pour choisir quelle application doit être automatiquement fermée si votre connexion VPN tombe en panne (très utile pour le torrent si vous ne voulez pas utiliser de Killswitch).

De plus, notre service est 100% sans risque

Vous pouvez tester gratuitement notre service VPN pendant 24 heures – beaucoup de temps pour tester les connexions VPN, et voir si notre service répond à tous vos besoins.

Conclusion

C’est toujours une bonne idée de vérifier deux ou trois fois votre connexion VPN pour vous assurer que tout fonctionne comme il faut. Les tests que nous vous présentons dans cet article devraient vous fournir suffisamment d’informations sur votre connexion VPN, afin que vous puissiez vous détendre et ne pas avoir à vous soucier de fuites ou d’autres problèmes mettant en danger votre vie privée.

Et si vous connaissez d’autres outils de test qui valent la peine d’être essayés, n’hésitez pas à nous en faire part dans la section commentaires.

Essayez gratuitement un VPN
VPN Services
  • Protect online privacy
  • Secure your connection
  • Access blocked websites
Try For Free
Posté le dans Good to know, VPN
Par
Tim écrit depuis plus de 4 ans du contenu et des articles pour gagner sa vie, et depuis plus de 2 ans, il couvre les sujets relatifs au VPN, à la confidentialité sur Internet et à la cybersécurité. Il aime se tenir au courant des dernières tendances en matière de protection de la vie privée sur Internet et aider les gens à trouver de nouvelles manières de protéger leurs droits sur le Net.